Les planches à roulettes existent depuis des décennies, donc il est facile de supposer que la conduite d’un skate électrique est un peu comme rouler avec un skateboard normal.

En fait, c’est en partie vrai. La plupart des skateboards électriques peuvent être utilisés comme les skateboards traditionnels. Cependant, l’ajout d’un moteur change énormément les choses.

J’écris cet article pour deux publics différents. D’une part, il y a des gens qui n’ont jamais fait de planche à roulettes auparavant, mais qui cherchent un excellent moyen de se déplacer.

D’un autre côté, nous avons des gens qui peuvent être des skateurs expérimentés qui cherchent à essayer l’expérience de l’électrique.

Vous avez tous les deux des défis différents à relever, mais dans l’ensemble, les planches à roulettes électriques sont assez simples à utiliser.

Faire du skateboard électrique lorsqu’on est débutant

Si vous n’avez jamais mis le pied sur un skateboard ou tout autre type de longboard avant, il est préférable que vous mettiez la télécommande de côté pour l’instant et que vous appreniez les bases du skateboard.

Il y a beaucoup de ressources sur le Web, alors je ne vais pas tenter de les expliquer en profondeur.

Je vous recommande plutôt de regarder la vidéo ci-dessous pour apprendre les bases du skate par un expert en la matière.

Suivez ses instructions avec attention, progressivement et régulièrement.

Cela peut prendre une semaine ou deux pour se familiariser avec les bases du skateboard. Différentes personnes apprennent à des rythmes différents, prenez le temps qu’il faut pour arriver là où vous voulez être.

Mettez-vous à l’aise comme sur une planche à roulette traditionnelle avant d’essayer le skate électrique.

Il y a cependant des choses dont vous n’avez pas à vous inquiéter, et c’est ce dont je vais parler dans la section skateboarder qui suit.

Utiliser un skate électrique lorsqu’on sait déjà rouler avec un skateboard

Si vous pouvez déjà faire du longboard ou du skateboard classique, il y a beaucoup de choses qui vous sont familières ici.

Les plus grandes différences apparaissent à deux moments importants: le départ et l’arrêt du skateboard.

Vous n’avez pas besoin de pousser ou de pomper pour faire avancer la planche, ce qui signifie que vous n’avez pas besoin de retirer vos pieds de la planche pour quelque raison que ce soit.

La télécommande vous permet de décider de la vitesse à adopter pour que vous n’ayez à vous concentrer uniquement sur la route.

S’arrêter est on ne peut plus simple grâce à la télécommande. La plupart des skateboards électrique ont une action de freinage assez douce, donc vous n’avez pas à vous soucier d’être projeté.

Certaines skates électriques ont un freinage régénératif, de sorte que la puissance est récupérée partiellement dans la batterie lors des décélérations.

Vous pouvez également trouver que la planche est plus lourde et moins flexible en raison des composants électroniques.

Ce n’est pas vraiment dérangeant dans le sens où vous n’avez pas à supporter le poids.

Ce qui peut être pénible en revanche, c’est lorsque vous manquerez de puissance et que le skateboard électrique ne sera plus capable de rouler.

C’est la raison pour laquelle vous devrez prévoir une charge complète.

C’est facile d’utiliser un skate électrique

Trouvez un espace dégagé où vous pouvez rouler en toute sécurité, de préférence un endroit où le terrain est lisse et où il n’ y a pas d’objets sur lesquels vous pourriez vous écraser.

Allumez la planche et la télécommande comme indiqué dans le manuel de votre skateboard électrique.

Montez dessus correctement. Une fois vos pieds en place, mettez l’appareil sous tension à l’aide de la télécommande.

D’abord, essayez tout simplement de rouler en ligne droite en utilisant la gâchette de la télécommande vers l’avant pour avancer et atteindre une vitesse raisonnable.

Observez la façon dont le freinage est commandé lorsque vous revenez en arrière avec la télécommande.

Votre skate peut aussi vous permettre de reculer lorsque vous êtes à l’arrêt.

Si c’est le cas, vous avez un plus grand choix de manÅ“uvres à votre disposition, par exemple pour sortir d’un endroit difficile sans avoir à descendre.

Ne négligez pas votre sécurité avant de faire du skateboard

Comme vous le savez, puisqu’il s’agit d’un sport de glisse, les accidents en skates peuvent prendre des proportions dramatiques.

La sécurité est vraiment un point à ne pas prendre à la légère lorsqu’on souhaite pratiquer cette discipline.

Ne montez jamais d’un skateboard sans prendre la peine de porter au moins un casque, et d’enfiler des protections supplémentaires tels que les gants qui protègent les poignets, les coudières et les genouillères, ne sont pas du luxe.

Un poignet cassé est vite arrivé en cas de chute mal réceptionnée.

Résultat des courses, interruption totale de refaire de son sport favoris après plusieurs mois de convalescence.

N’oubliez pas aussi que les longboards sont capables d’aller à des vitesses importantes, électriques ou non.

Protégez tout le temps votre tête est la protection indispensable avant de pratique le skateboard, que vous soyez un initié ou expérimenté.

Prenez le temps pour savoir rider correctement

Les skates électriques peuvent être un moyen agréable et confortable pour se déplacer, mais doivent être utilisés de manière régulière pour réellement l’apprécier.

Le plus important est d’être rigoureux et patient lors de votre apprentissage.

Ne courez pas avant de savoir marcher, et tout devrait aller pour le mieux.

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *